1. FAIS PLAISIR

Dans votre vie professionnelle ou même dans votre vie personnelle certaines injonctions nous poursuivent ! Voici l’antidote au BONHEUR!

Fais plaisir aux clients, fais plaisir aux artisans, fais plaisir aux fournisseurs….

Vous la connaissez si bien l’histoire que vous passez votre temps à vous suradapter à l’emploi du temps des autres, leurs angoisses, leur mauvaise gestion du temps, englué entre le MARTEAU et l’ENCLUME!

Délimiter un confort de travail est primordial pour garder votre identité de professionnel de confiance. Ce confort passe par faire de votre mieux sans y laisser des plumes. Comment ?

Plusieurs possibilités mais je préfère carrément toutes les utiliser!!

  • Déléguer

Oui vous êtes le maillon précieux du projet et pourtant vous n’avez pas besoin d’être partout. Savoir déléguer est un atout majeur pour se concentrer sur l’essentiel.

  • Responsabiliser

Que ce soit les artisans avec qui vous travaillez et AUSSI vos clients! Il y a des jours de rendez-vous, des deadlines à respecter pour les choix des matériaux… et même des jours fériés! (je parle par expérience). Les limites c’est à vous de les poser, vous n’êtes pas corvéable à merci

  • Mériter

Oui vous méritez le projet même si mettez un cadre à respecter à vos clients, vous méritez des pauses les weekends et les soirées, vous méritez le respect de l’engagement que tous les acteurs d’un projet prennent… alors NE VOUS LAISSEZ PLUS DEVORER TOUT CRU !

Le Fais plaisir a toujours sa place tant que vous vous sentez gagnant/gagnant dans la relation… mantra à répéter tous les matins 🙂

2. DEPECHE-TOI!

Voici maintenant l’antidote au DEPECHE-TOI!

Une to do list plus longue que le bras, vous ne marchez pas vous adoptez un espèce de trot continu, vous ne déjeunez pas vous avalez un truc vite fait, vous arrivez toujours à vos rendez-vous limite à l’heure…

Hybride entre buzz l’éclair et speedy gonzalez vous avez l’impression qu’une petite voix vous susurre dès le lever à l’oreille…. dépêchheeuuuu toiiiiii!

Un truc est sûr c’est que malgré tout ce que vous enquillez dans votre journée, vous n’êtes même pas content du résultat. Pas fini, pas assez, papapapappapa !

Ralentir pour faire plus-mieux! what????

Oui j’ai bien dit ralentir. Dégommer les activités les unes après les autres avec l’impression de courir après un train toute la journée c’est terminé.

Comment je fais ?

  • J’anticipe!

Ben oui prévoyez votre semaine, votre jour d’après : anticiper permet d’équilibrer ses journées, de dispatcher les activités et de moins surcharger un jour plutôt qu’un autre.

  • Je me donne la permission de…

Faire une ou deux choses dans la journée plus lentement ou en tout cas à un rythme normal! Rien que le déjeuner… une permission d’échanger (et trouver des nouvelles idées?) ou tout simplement de digérer (et je ne parle pas que du repas…)?

  • Je nourris

Mon besoin d’aller vite (ou le souvenir des injonctions parentales) par des activités sportives, des hobbies. C’est pas pour mettre la pression mais info : 500 000 Français (supplémentaires) par an en France souffrent d’épuisement professionnel.

Le Dépêche-toi a toujours sa place tant que vous privilégiez votre équilibre physique et mental!… allez dépêchez-vous d’adopter la nouvelle méthode 😉

3. SOIS FORT!

Parlons aussi de l’antidote au SOIS FORT!

Comment ça c’est dur ? comment ça on va pas tout défoncer ? Tu veux prendre ton mercredi?  Pleurer, souffler, ça va pas non?!…

Les virusés au Sois Fort sont des mercenaires de la gnaque, des tatoués des durs qui se curent les dents avec une machette (et les filles c’est même le niveau du dessus).

Leur travers : demander aux autres d’avoir ce même Virus du Sois Fort sinon ils considèrent que vous êtes une mauviette. Et je ne vous dis même pas ce qu’ils se font à eux-mêmes!!

Alors avant d’aller passer au bulldozer vos collègues, fournisseurs, partenaires, vous-même ; prenez une pause Kitkat (celle uniquement pour les costauds hein) et dites-vous que même John Wayne :

  • avait des émotions.

Ce n’est pas qu’un truc de midinettes ; l’émotion est vecteur de mouvement et de motivation ; vous devriez vous en servir, ça marche.

  • faisait équipe avec les autres cowboys du grand Ouest

Le cavalier seul c’est has been. Une team avec des profils différents du vôtre est générateur de (bons) projets. Attention ça risque d’être positif sans avoir à mordre dans un bout de bois  😉

  • était persévérant jusqu’à l’heure du saloon

L’ambition c’est bien mais le repos et fêtez la Victoire c’est bien aussi. Valider un projet gagné et le célébrer ça va pas vous coûtez une cartouche!

Le SOIS FORT est un dictateur qui a ses limites : L’ambition pour ses équipes, sa famille, soi-même est positive tant que le respect de son corps, de son mental et des autres est validé.

4. SOIS PARFAIT!

Et pour terminer, l’antidote au SOIS PARFAIT!

On vous a toujours dit depuis petit que la perfection n’existe pas et pourtant, allez savoir pourquoi, cette petite voix dans votre tête vous susurre à l’oreille ce devoir de perfection en boucle!

Dali disait : Ne craignez pas d’atteindre la perfection, vous n’y arriverez jamais.

Au moins ça c’est dit et surtout…. en toute objectivité de ma subjectivité (!) le chemin de la progression est la plus intéressante dans l’histoire.

On vous a vu faire des nuits blanches pour étudier, être le dernier à quitter le bureau (souvent), vous créer des angoisses sur la qualité, la quantité de votre travail (beaucoup)… sans finalement être contenté de vos progrès, vos succès, vos projets…

En plus c’est pas pour en rajouter… mais on ne peut pas dire que l’ambiance soit au beau fixe à la maison ou au boulot… car la pression se distille comme un parfum d’ambiance.

Comment je fais pour sortir de ce labyrinthe qui n’en finit pas ?

  • Je suis réaliste!

J’ai une journée de 7 à 8h de travail, donc même au chausse-pieds 12h ne rentrent pas. Prévoyez d’atteindre des objectifs raisonnables pour le temps que vous pouvez y passer.

  • J’échange avec les autres…

et je trouve un terrain de validation commun. Ben oui parce que la pression que vous vous mettez (tout seul) n’a pas du tout été validé par votre entourage. Des questions, des réponses, voilà un bon moyen de faire la part des choses et de partager des responsabilités fair play!

  • J’accepte les (petits) défauts

… et je ne passe pas mon temps à les faire remarquer! Personne ne fera jamais comme vous, et surtout vous êtes souvent le seul à avoir l’oeil de Lynx sur le moindre petit détail. Lâchez prise et surtout prenez du recul sur ce qui compte vraiment!

Mettre la barre haute est un challenge que l’on doit parfois chercher à relever. Le Sois parfait pour soi-même ne devient plus le challenge mais la défaite assurée. Savoir juger l’importance (de l’excellence) est maintenant votre nouveau challenge 😉

Alors GO pour mettre ses nouvelles habitudes en place et on en parle ensemble quand vous le souhaitez!

Cet article te plaît ? Partage-le, like, commente ! (Jette un oeil à gauche, t’as tes réseaux!)

Laisser un commentaire

Fermer le menu