Adieu monde cruel…

La petite voix intérieure, celle qui te susurre à l’oreille ce que tu veux entendre ou non. Parfois ange, parfois démon, elle est capable de TOUT!

 

Du pire comme du meilleur, pour et contre les autres ou bien toi-même, implacable dans sa bonté comme dans ses condamnations. 

 

Bon, pour être honnêtes avec toi (oui nous on est comme ça les Culottées), la petite voix a plutôt tendance à te sabrer, descendre les autres, flinguer les bonnes intentions et balancer 2,3 vieilles croyances pourries sous les spotlights.

Super bien placée dans ton cerveau, elle se tient prête à déglinguer ton tympan à la masse à coup de pensées négatives.

 

Ca ne paraît pas idyllique comme tableau, on vous l’accorde. Mais tu penses bien qu’on en aurait pas parlé s’il n’y avait pas un CADEAU!! 

Yes, un cadeau! 

Notre super brain fait preuve d’une neuroplasticité impressionnante ; il peut donc s’exercer à devenir un gymnaste de haute voltige vers une pensée plus positive (et je dirai même plus productive!). 

 

A travers cette tranche de vie, découvre des mécanismes induits négatifs, donc des manifestations ici internes (petites voix) de montées de stress suivant nos types de personnalités ET aussi comment changer son prisme pour mieux réagir et se protéger!

 

Sophie est quelqu’un d’assez discret qui s’exprime peu. C’est pas que les gens la dérange mais elle préfère travailler au calme, c’est pas vraiment ce qu’elle a vécu ces derniers. Après avoir postulé à son job de rêve – ils sont 3 en lice -, elle a accumulé les entretiens et baignée dans moult réunions. Elle attend maintenant de savoir si elle a été prise pour le poste et stresse de ne pas encore avoir reçue la réponse.

 

Découvre aussi en vidéo la vie secrète de Sophie

 

Petite voix intérieure de Sophie qui flingue en bonne et dûe forme

 

Seule dans son bureau…

Non mais je l’aurai jamais ce poste… de toutes façons je le veux tellement que c’est impossible que je l’ai.

Après ça, autant que j’quitte la boîte, je me vois pas continuer comme ça.

S’ils veulent de moi, ils viendront me chercher… oui… 

 

 

Petite voix intérieure de Sophie qui ajuste son besoin à la situation

 

Bon, ces derniers jours avec tous les entretiens et les réunions je sature, j’ai vu trop de monde.

Ce weekend je pars à la campagne, je vais me poser. Toute seule avec mon bouquin, les oiseaux et les balade en forêt.Ca va me faire du bien et puis, pour le poste, ben on verra lundi je serai plus en forme pas la peine de ruminer. 

 

Sophie élimine d’une décision l’autosabotage qu’elle allait s’infliger sans même avoir reçu quelconque réponse pour le poste. Elle prend soin d’elle – car elle sait ce qui est important pour elle – et ne met pas en danger sa situation professionnelle.   Quand nous ruminons ainsi, c’est comme si nous étions notre propre bourreau alors que si bossions main dans la main avec nous-même l’énergie du sabotage serait utilisée à des fins plus positives!

 

Tout ça pour dire que nous avons tous, oui TOUS – on entend déjà au loin “ouais mais moi c’est pas maintenant que ça va changer! et pis là c’est pas pareillll … je disais donc nous avons TOUS LE POUVOIR de remodeler nos schémas de pensées, et de produire plus de contenu positif naturellement. 

 

De la technique et surtout de la pratique (comme pour la ligne et des fesses galbées de Culotté.e.s) c’est le SECRET d’une petite voix bienveillante et aussi réaliste, factuelle et protectrice.

 

Cet article te plaît ? Partage-le, like, commente ! (Jette un oeil à gauche, t’as tes réseaux!)

Culotté ? Oui, c’est signé 

Laisser un commentaire

Fermer le menu